En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

L'exploitant champenois a fait appel à Leroy-Somer, entité d'Emerson Industrial Automation, pour le remplacement progressif de systèmes d'entraînement de son process de fabrication. La série a débuté par une application exigeante de convoyeur rapide à différents pas. Expertise technique, assistance et proximité géographique ont fait la différence.Le Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF), situé à Chouilly dans la Marne, est la première union de producteurs de Champagne. Il regroupe 80 coopératives représentant plus de 5 000 vignerons. Il s'agit d'une des maisons les plus automatisées et robotisées de sa catégorie. Avec un effectif de 235 personnes, dont la moitié est affectée à la production, la société produit 23 millions de bouteilles par an, ce qui la place dans les tous premiers rangs des producteurs de champagne.

« Nous devions remplacer progressivement une série de systèmes d'entraînement. Nous avons considéré le fournisseur d'origine, ainsi que d'autres grands noms du secteur. Tous étaient en mesure de fournir des équipements qui répondraient sans doute à notre attente, mais notre souhait était plus de mettre en place un partenariat avec une société capable d'apporter le niveau de service dont nous avions besoin. C'est la raison pour laquelle notre choix s'est porté sur Leroy-Somer », explique Frédéric Lopez, responsable automatismes du Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte.

La première application a consisté au remplacement du système d'entraînement d'un convoyeur. Situé en début de chaîne, il impose un positionnement très précis des bouteilles vides avant nettoyage et remplissage. Les bouteilles sont chargées sur le convoyeur via des palettes 1200x1200, puis elles sont extraites par rang de 4 à 12, en fonction de leur taille, sur un convoyeur perpendiculaire. « Cette ligne a une cadence de 4 000 à 6 000 bouteilles/heure et se doit d'assurer sa fonction avec une disponibilité maximale. Leroy-Somer s'est immédiatement investit, autant pour concevoir la solution qui nous convenait que pour réaliser la programmation des variateurs », déclare Frédéric Lopez.

Le système d'entraînement initial se composait d'un automate, d'une carte d'axe, d'un variateur et d'un moteur. La solution mise en place s'est affranchie de la carte d'axe. Elle est constituée d'un variateur Unidrive M700, connecté au même automate, associé à un ensemble servoréducteur Dynabloc à jeu réduit Pjn1102. Ce dernier offre une forte capacité de surcharge, une très haute rigidité torsionnelle ainsi qu'une grande précision : le jeu angulaire varie de 12 à 1 min, en fonction des options. Une carte MCi200 a été intégrée au variateur pour gérer simplement le positionnement par asservissement. Le modèle M700 de la gamme Unidrive M est par ailleurs particulièrement bien adapté à ce type d'application avec un temps de cycle de 250 microsecondes, le mode Ethernet Temps réel et une boîte à outils étendue qui permet de gérer les séquences de mouvement. La programmation, très simple à réaliser, s'est faite en langage structuré sous Codesys. Le système se sert de la boucle de position interne au variateur. Dans la configuration finale, 15 recettes différentes ont été mises en place pour s'adapter aux différents formats de bouteilles. A chaque recette sont associés un pas long avec un profil de mouvement spécifique (position, vitesse, accélération et décélération), un pas court avec un deuxième profil de mouvement (positionnement, vitesse, accélération et décélération) et le nombre de pas courts à réaliser. La recette courante est sélectionnée par 4 entrées logiques. Le cycle est lancé automatiquement. Le pas long est réalisé puis les pas courts (associés à la recette choisie) sont enchainés tant que la voie est libre (information donnée par un capteur géré directement par le variateur M700). Des informations de fin de déplacement long et de cycle terminé sont affectées à des sorties logiques du variateur et utilisées directement par le système client. La programmation et la formation sur place ont été assurées par les équipes de support de Leroy-Somer.

« Nous avons pris en main complètement l'application, de sorte que nous pouvons réaliser nous-mêmes nos adaptations. Du fait de ses technologies, son expertise et son service, Leroy-Somer répond en tous points à notre attente et nous continuons à déployer leurs solutions sur l'ensemble de notre site », conclut Frédéric Lopez. 

Centre de services premium : un concept nouveau dans le service

L'installation et la mise en route ont été réalisées par Poulain Bobinage, le Centre de service premium de Leroy-Somer à proximité du Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte. Son dirigeant, Dominique Pardailhe, en explique le déroulement : « En tant que société disposant de ce label de service, nous avons appliqué la méthode du Groupe lors de l'installation et la mise en route, en respectant le cahier des charges établi ». A partir de son expérience accumulée, Leroy-Somer a défini plusieurs centaines de points de contrôle à réaliser lors de l'installation et la mise en route des moteurs et des variateurs. Ces points de contrôle vont des plus simples (connexions, graissage...) aux plus avancés (contrôle des filtrages anti-harmoniques ou enregistrement des réponses pour les variateurs). Bien installé, le risque de défaillance est quasi nul et la consommation énergétique est optimisée. Il faut noter que la lubrification, le lignage et le calage génèrent des gains de 1 à 5 %, alors que le dimensionnement correct permet de gagner de 1 à 3 %. « Le Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte recherchait un partenaire technique sur lequel il pouvait s'appuyer. C'est ce que nous apportons, en même temps qu'une grande réactivité à toute demande », affirme Dominique Pardailhe.

Visitez le site :
www.emerson.com

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Microlease recevra pour la troisième fois consécutive le prix de l’Entreprise de l'Année dans la catégorie "Meilleures Pratiques" pour les services de location d'équipements de Test et Mesure, lors de la soirée « Growth, Innov [...]
Infos marché
L'Institut de la réindustrialisation (fondé par le CESI, l'EPF, le GIM et SYNTEC Ingénierie) et Arts et Métiers organisent le 28 juin 2016 une conférence sur le thème : Travailler dans l'industrie du Futur, quels métiers pour quels [...]
Infos marché
Endress+Hauser a fait l’acquisition du fabricant américain d’instruments Raman, Kaiser Optical Systems en 2013. L’intégration de la filiale européenne dans le nouveau campus en cours de construction à Saint-Priest dans la régio [...]
Infos marché
Analyses et Surface (centre technique d’analyse des matériaux) et le Cevaa (centre d’expertise et d’essais en vibration, acoustique et abilité) annoncent leur collaboration en matière de recherche et d’expertise. Pour répondre aux nouveaux enjeux e [...]
Infos produits
Beamex lance une nouvelle solution mobile sans papier pour les activités d'inspection liées à la maintenance. La Beamex Integrated Calibration Solution prend désormais en charge à la fois les étalonnages et les inspections. Beamex produit [...]