En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Le nouveau banc d'essai pour le ferroviaire mis à disposition du Cetim pour offrir de nouveaux moyens aux industriels.

Pour répondre aux besoins des professionnels des roulements et des transmissions mécaniques, le Cetim, institut technologique labellisé Carnot, a mis en œuvre un banc d'essai mutualisé de roulements ferroviaires. Les industriels peuvent ainsi tester des solutions innovantes et comprendre les phénomènes au sein des composants mécaniques sous forte charge.

Des caractéristiques impressionnantes : le banc permet ainsi de réaliser des essais sur des roulements de grande taille (alésage : 160 mm, diamètre extérieur : 250 mm) et sous fortes charges (jusqu'à 15000 daN constant en radial, jusqu'à ±5000 daN cyclé en axial). Pour un effort radial constant, correspondant au poids du train, les efforts axiaux appliqués sont cyclés et correspondent à des phases de virage ou de mauvais alignements de la voie.

Selon Ludovic Saunier, ingénieur d'essais chez NTN-SNR, « la difficulté de ce type d'équipement provient du besoin de robustesse vis-à-vis des efforts appliqués, du besoin de reproductibilité et de la nécessité du cyclage de l'effort axial. Le système de pilotage du banc permet de programmer les cycles de charge et de vitesses jusqu'à 1 600 tr/min, et d'enregistrer les efforts, vitesses, températures, vibrations, etc.l». Financé sur le budget d'action collective de la profession "Roulements", ce nouveau banc d'essai mutualisé donne la possibilité de réaliser des essais avec une grande expertise et à moindre coût. « Nous réalisons des essais d'homologation de roulements ferroviaires, mais ils se font sur des bancs complexes et ce pendant plusieurs mois, déclare Ludovic Saunier. Les caractéristiques de ce type d'essai ne permettent pas de conduire en parallèle les essais fonctionnels indispensables pour améliorer notre connaissance des matériels ferroviaires ». Et c'est bien le but du nouveau banc d'essai du Cetim : offrir des moyens supplémentaires aux industriels au service de l'innovation.

Visitez le site :
www.cetim.fr

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
Lors du congrès SFRP 2019, HTDS présentera le nouveau spectromètre d'identification de radio-isotopes de sa division nucléaire/radioprotection. Conçu par FLIR et commercialisé en exclusivité par HTDS, le spectromètre Identi [...]
Infos marché
Concepteur et fabricant d’équipements de contrôle non destructif pour les secteurs industriels et scientifiques, T-Waves Technologies annonce avoir levé des fonds en Série A auprès d’Aster, de Supernova Invest et de Badge (rése [...]
Infos produits
Buehler ITW Test & Measurement, l’un des leaders des équipements, consommables et accessoires pour la préparation et l’analyse des matériaux, ouvre un Centre de solutions européen en coopération avec le Warwick Manufacturing Grou [...]
Infos produits
Les différentes conditions de charge, la dilatation thermique ou les tolérances de fabrication font que les entrepôts à haut rayonnage sont toujours en mouvement. Garantir dans un tel environnement un positionnement précis et sans perturbation de [...]
Infos marché
Le Giphac, salon pour tous les professionnels de la Santé-Beauté, s'installe les 18 et 19 septembre 2019 au parc des expositions de Villefranche - Lyon nord. Ce salon est destiné aux professionnels de la Santé-Beauté et plus précisé [...]