En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
A la une   Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Deux ans après le lancement du programme Industrie du Futur, l'Alliance Industrie du Futur (AIF) dresse un bilan du déploiement territorial. A fin 2016, 4100 PMI sont accompagnées par des initiatives régionales et nationales.

Lancée en 2015, l'initiative coordonnée par l'Alliance Industrie du Futur vise à orchestrer la renaissance industrielle de la France. Au programme : relance de l'investissement, montée en gamme des entreprises, transformation par l'apport du numérique. Un enjeu ambitieux devant nécessairement être partagé à terme avec les 30 000 PME manufacturières qui constituent la base du tissu industriel français. Dans un premier temps, les objectifs ont été fixés à 15 000 entreprises sensibilisées et 2 000 accompagnées à fin 2016.

Pour relever ce défi, l'Alliance Industrie du Futur accompagne, avec ses membres, un large mouvement de sensibilisation national et apporte un appui technique aux exécutifs régionaux.

A fin 2016, un véritable mouvement est amorcé ! 2 230 entreprises se sont déjà engagées dans les différents programmes de déploiement mis en place en régions et 1 870 entreprises se sont engagées dans les dispositifs développés au niveau national et par les filières, tels que Robot Start PME, le plan Filière performance Gifas, les Actions conseil industrie du futur de BPI France et le Plan filière performance PFA.

Les opérations et programmes mis en place au sein des PMI suivies en région, portent sur des diagnostics, l'adoption de nouvelles technologies, l'intégration des outils numériques, l'organisation, l'environnement, la formation et les investissements.

Des financements sont encore disponibles et un potentiel total de 8 000 accompagnements est identifié.

Par ailleurs, plusieurs outils de sensibilisation ont été produits à destination des entreprises, notamment un recueil de plus de 170 expériences de PMI, http://exemples-aif.industrie-dufutur.org/, ainsi que l'application « Brick4future » qui aide les entreprises à identifier les axes clés pour le déploiement de l'Industrie du Futur.

Brick4future

Cette application est bâtie autour d’un référentiel unique conçu par l’Alliance Industrie du Futur, l’épine dorsale qui définit les différents moyens pour aller vers l’industrie du futur. « On y trouve toutes les disciplines et technologies indispensables comme les matériaux, l’électronique, les automatismes, le numérique…, explique Pierre-Marie Gaillot, Pilote du volet « accompagnement des entreprises » pour l’Alliance Industrie du Futur, au Cetim. Ce référentiel a été conçu par des offreurs de solutions et des utilisateurs qui se sont mis d’accord sur un vocable et une grammaire communs. Si bien qu’il convient à tous les marchés : automobile, aéronautique, chimie, mécanique, etc. »

Concrètement, l’application comporte trois niveaux.

Au premier, six leviers de compétitivité proposent six scénarios pour aller vers l’industrie du futur : « Objets connectés et Internet industriel », « Technologies de production avancées », « Nouvelles approches de l’homme au travail, organisation et management innovants», « Usines et lignes/ lots connectés, pilotés et optimisés», « Relations clients/ fournisseurs intégrées », « Nouveaux modèles économiques et sociétaux, stratégie et alliance ».
Chacun de ces leviers renvoie vers le deuxième niveau, dans lequel on trouve 29 thématiques.
Enfin, chaque thématique compte un certain nombre de macrobriques (69 au total) qui regroupent plusieurs centaines de briques technologiques.

C’est le troisième niveau. La thématique « Produits connectés», comporte par exemple deux macrobriques : « Capteurs autonomes et communicants » et « Composants et sous-systèmes électroniques ». Dans ce dernier niveau, le référentiel propose également de se positionner dans la mise en oeuvre de ces technologies, au travers de quatre choix : pas concerné, à étudier, en cours de mise enplace et déjà mis en place.

« L’industriel peut ainsi se doter d’un véritable tableau de bord pour savoir exactement où il en est de son avancée vers l’industrie du futur, indique Pierre-Marie Gaillot. Il peut également définir son profil et être contacté par un expert de l’Alliance pour échanger et bénéficier de conseils. »

On y trouve des vidéos pédagogiques sur l’Internet des objets, les réalités virtuelle et augmentée et les objets connectés, des témoignages d’entreprises déjà engagées dans une démarche de modernisation de leur outil de production ou de leur organisation, des fiches pratiques sur la cybersécurité, l’open innovation et différents procédés innovants, ou encore les Zooms technos Industrie du Futur, produits par le Cetim.

Visitez le site :
www.referentiel-idf.org

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
Lors du congrès SFRP 2019, HTDS présentera le nouveau spectromètre d'identification de radio-isotopes de sa division nucléaire/radioprotection. Conçu par FLIR et commercialisé en exclusivité par HTDS, le spectromètre Identi [...]
Infos marché
Concepteur et fabricant d’équipements de contrôle non destructif pour les secteurs industriels et scientifiques, T-Waves Technologies annonce avoir levé des fonds en Série A auprès d’Aster, de Supernova Invest et de Badge (rése [...]
Infos produits
Buehler ITW Test & Measurement, l’un des leaders des équipements, consommables et accessoires pour la préparation et l’analyse des matériaux, ouvre un Centre de solutions européen en coopération avec le Warwick Manufacturing Grou [...]
Infos produits
Les différentes conditions de charge, la dilatation thermique ou les tolérances de fabrication font que les entrepôts à haut rayonnage sont toujours en mouvement. Garantir dans un tel environnement un positionnement précis et sans perturbation de [...]
Infos marché
Le Giphac, salon pour tous les professionnels de la Santé-Beauté, s'installe les 18 et 19 septembre 2019 au parc des expositions de Villefranche - Lyon nord. Ce salon est destiné aux professionnels de la Santé-Beauté et plus précisé [...]