En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Avec l’avènement de l’Intelligence Artificielle (IA), le monde entre dans une nouvelle ère technologique qui va profondément transformer les entreprises et la société. Via l’automatisation, la reconnaissance vocale ou encore le machine learning, l’IA a déjà commencé à bouleverser les processus quotidiens au sein des entreprises. Celles qui ont d’ores et déjà décidé d’investir dans ces technologies ont une longueur d’avance par rapport à leurs concurrents.

Mais qu’en est-il des salariés en entreprise ? Pour certains, l’IA peut être perçue comme un danger pour leur poste, pour d’autres, c’est un élément qui conduit à repenser leurs responsabilités, pour s’adapter rapidement à cette nouvelle transformation technologique.

S’il est difficile de prévoir exactement comment l’IA va évoluer, les spécialistes du marché estiment que son adoption est plus rapide que prévue. Le développement de l’IA s’accélère et amène les salariés à remettre en question leurs compétences.

Les entreprises et leurs équipes doivent donc appréhender de manière efficace les intégrations et utilisations de l’IA. Infosys répertorie les 3 facteurs clés pour une adoption pleinement réussie de l’IA en entreprise :

  • Impliquer les employés

L’un des effets positifs et peut-être surprenant de l’arrivée de l'IA est que les entreprises sont obligées de miser davantage sur leurs employés. Implémenter l’IA implique des investissements en matière de logiciels et de technologies spécifiques, mais aussi en termes de formation et de développement des compétences, pour aider les salariés à se l’approprier. Les entreprises ne peuvent pas tout miser sur l’IA sans prévoir un investissement équilibré entre la technologie et l’humain.

Une récente étude révèle que 76 % des décideurs interrogés dans le monde estiment que l'IA est fondamentale pour assurer le succès de leur stratégie d‘entreprise. 80% des répondants pensent qu'ils vont devoir requalifier leurs employés dont les rôles sont ou seront remplacés par de nouvelles technologies. C'est pourquoi il est essentiel de reconsidérer le système éducatif, mais aussi le développement des compétences, afin de créer les bases d’un apprentissage et d’une formation en continu. Cela redéfinira les perspectives professionnelles impactées par ces nouvelles technologies disruptives.

  • Apprendre à amplifier le potentiel humain

Ce nouveau mode d’apprentissage n’est pas seulement essentiel pour les salariés, il l’est pour les générations futures. Nous développons et déployons des systèmes d’IA qui vont devenir si perfectionnés qu’ils feront partie intégrante de chaque industrie. Il faut alors former les étudiants, les chercheurs et les employés à acquérir de nouvelles compétences et expertises pour travailler avec ces nouvelles technologies.

Car d’ici quelques décennies, l’IA pourrait remplacer certaines tâches cognitives telles que l'identification et la résolution de problèmes. Aujourd'hui, l’IA a les capacités d’identifier des anomalies systèmes imperceptibles par les humains. L’IA est donc une aide supplémentaire. Mais parier sur le remplacement de ces derniers par l’IA serait exagéré. La créativité et l'ingéniosité humaines seront toujours nécessaires pour que l’IA trouve des solutions à certains problèmes.

Opposer la machine à l’homme n’est donc pas d’actualité, il s’agit plutôt de les faire collaborer pour décupler les facultés humaines.

  • Eduquer les futures générations à penser avec l’IA

Pour que les humains arrivent à manier l’IA avec la plus grande expertise et ainsi amplifier son potentiel, l'éducation et la formation doivent être une priorité. L'alphabétisation numérique est fondamentale pour les nouvelles générations. Il est nécessaire de dispenser des cours d’informatique à chaque enfant. A cette fin, il faut une ouvrir de nouvelles perspectives sur l'apprentissage proposé par les gouvernements mais aussi par le secteur privé.

Cela implique également de repenser la formation en la faisant durer tout au long de la carrière et d’abandonner l’approche de l’apprentissage par la mémorisation, en faveur de la culture de la curiosité et de l'expérimentation.

Les méthodes pédagogiques sont à reconsidérer, afin d'encourager la recherche et la résolution de problèmes plus complexes. Les entreprises doivent également mettre à la disposition des employés les ressources pour une formation continue. Enfin, il faudrait, par exemple, réfléchir à consacrer un pourcentage des revenus annuels des entreprises pour la requalification des personnels. Ces derniers seront amenés à changer de fonctions toujours plus rapidement. 

« C'est un point central dans l'histoire de l'humanité. En tant que prochaine grande évolution technologique, l’IA est en construction devant nos yeux, et nous devons être prêts à évoluer à ses côtés », souligne Monika Orlowska, Partner chez Infosys Consulting.

 

Visitez le site :
www.infosys.com/

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Le conseil d’administration de l’Institut de Soudure a nommé, à compter du 25 avril 2019, Antoine Legros président du groupe institut de soudure en remplacement de Sylvain de Lescazes qui a fait valoir ses droits à la retraite. Antoine Legr [...]
A la une   Infos marché
ICWAM 2019, c'est le congrès international du soudage, de la fabrication additive, et des CND. Il se tiendra du 5 au 7 juin 2019 à Metz. Nouveauté cette année, l'accent sera mis sur les matériaux composites. Au programme, conférences, ta [...]
Infos marché
Pour sa 15e édition, Forum Labo Paris a confirmé sa force d’attractivité et son statut de rendez-vous technique et scientifique majeur de la recherche et de l’innovation, en réunissant durant trois jours 340 exposants (+15 % vs 2017) et 8 7 [...]
Infos marché
Creaform a été nommé fournisseur officiel du New York Yacht Club American Magic, challenger de la 36e édition de la Coupe de l'America. La Coupe de l'America est le plus vieil événement sportif international et le prix le plus prestigieux [...]
Arts et Métiers entend faire de la soufflerie du laboratoire DynFluid, implantée sur le campus de Paris, le leader académique dans l’aérodynamique d’ici cinq ans. Une ambition qui passe par la rénovation des locaux, le dévelop [...]