En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
© Jack Varlet

Micronora, salon international des microtechniques et de la précision, se tiendra à Besançon du 25 au 28 septembre 2018. Michèle Blondeau, directeur général du salon, évoque les raisons pour lesquelles les microtechniques ne se sont jamais aussi bien portées. De plus en plus sollicités par les donneurs d’ordres, l’industrie microtechnique leur permet de répondre plus vite, mieux et moins cher à des projets de plus en plus complexes.
 
 
Comment expliquez-vous la vitalité du secteur de la précision et des microtechniques ?
Force est de constater que ce secteur ne cesse de proposer des innovations dans tous les domaines. Que ce soit en micro-fabrication, dans les domaines des matériaux ou des moyens de contrôle, ou encore des automatismes, pour n’en citer que quelques-uns. Grâce à ces avancées technologiques, on obtient la mise au point de produits plus légers, plus économiques, moins polluants, mieux adaptés aux besoins.
 
Quels sont les marchés concernés par ces solutions innovantes ?
On trouve des applications dans la quasi-totalité des domaines industriels. Car ces objectifs, sont valables aussi bien pour la fabrication automobile que pour l’aéronautique, le médical, le luxe, les télécommunications ou l’électronique. En fait, très peu d’industries peuvent se passer des micro-technologies. Confrontées à des défis de conception et de fabrication complexes, les grandes entreprises mais aussi les PME sont toujours en quête de solutions innovantes. Ce qui explique leur intérêt pour ces technologies. Une évolution qui ne risque pas de se tarir, et qui permet d’affirmer que les entreprises microtechniques seront de plus en plus sollicitées. Sans leur apport, il sera impossible d’accomplir les exploits technologiques de demain, qui verront naître aussi bien la voiture autonome que les avions électriques ou de nouvelles solutions médicales personnalisées. Voire la mise en œuvre de l’usine du futur…
 
Votre salon est régulièrement complet 7 à 8 mois avant son ouverture. Comment l’expliquez-vous ?
En renforçant sa spécificité dans les domaines de la haute précision, de la miniaturisation et de l’intégration de fonctions complexes, indispensables pour la réalisation de produits de plus en plus intelligents, Micronora est en parfaite adéquation avec les besoins de ces marchés. Toutes les évolutions technologiques majeures, aussi bien dans le domaine de la conception que dans celui de la production, sont présentes à chaque édition. De la R&D à la sous-traitance, jusqu’aux moyens de production. Signe des temps, le salon est devenu aussi une référence dans les nanotechnologies. De plus, sa forte notoriété et son internationalisation renforcée à chaque édition, font de Micronora un rendez-vous incontournable en Europe et même au-delà.
 
L’industrie microtechnique est-elle concernée par le concept Industrie 4.0 ?
Innovatrices infatigables, les entreprises microtechniques sont résolument tournées vers l’avenir. Notre salon le prouve à chacune de ses éditions, avec des produits, des méthodes et des solutions d’avant-garde. Mais, si la transformation numérique est la clé de l’avenir de l’industrie et, si certaines entreprises devront être accompagnées pour prendre le virage de cette quatrième révolution industrielle, d’autres n’ont pas attendu que l’industrie du futur devienne une priorité nationale pour en faire leur présent. Pour une raison simple : la démarche Industrie 4.0 dope la productivité en améliorant leur fonctionnement global. Il suffit de mentionner, pour illustrer ces bénéfices, la meilleure exploitation des données que fournissent les multiples outils informatiques utilisés par les entreprises. Un défi majeur…
 
Quels seront les points forts de la prochaine édition ?
L’innovation encore et toujours !
Industrie 4.0 : le numérique dans les microtechniques, thème du prochain zoom, sera l’un des moments forts du salon, avec un ilot de fabrication dont les éléments seront connectés en temps réel.
Mais aussi, les rencontres BtoB du 11e Micro Nano Event qui permettront aux entreprises ou laboratoires de recherche d’initier des partenariats afin de mieux aborder les marchés européens. Elles se dérouleront les 27 et 28 septembre.
Un programme de conférences aura lieu également en parallèle du salon, avec des sujets chauds, technologiquement parlant.
Enfin, le concours « Microns et Nano d’Or » viendra récompenser les innovations les plus emblématiques.
 
D’autres actions en cours d’élaboration viendront compléter ce programme.

Visitez le site :
www.micronora.com

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Ce n’est pas parce que le groupe Trescal procède à une croissance externe soutenue qu’il néglige son assise technologique. Ainsi, le groupe a récemment annoncé une série d’investissements destinés à renforc [...]
Infos marché
Pour la première fois depuis 10 ans, et à l’occasion de la Fête de la science 2017, le LNE ouvre ses portes pour faire découvrir aux petits et grands le monde de la métrologie. Plusieurs visites seront organisées pour le grand public [...]
Infos marché
Le groupe Sopemea, filiale d’Apave, qui regroupe en France un ensemble de laboratoires spécialisés dans les essais en environnement de matériels et d’équipements utilisés dans de nombreux secteurs (aéronautique, spatial, d&eac [...]
Infos marché
Le pôle de traitement de l’air Neu du Groupe SFPI se renforce en faisant l’acquisition de la société danoise JKF Industri A/S. La fabrication d’une gamme très complète de matériels dans le domaine aéraulique, un ha [...]
PTC a récemment chargé IDC, cabinet d'études spécialisé dans le domaine des technologies de l'information et des télécommunications, d'étudier, d'analyser et d'expliquer la dynamique dumarché de l'IoT et ses év [...]