En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Le groupe Afnor publie une étude inédite sur les coûts de non-qualité dans l’industrie en France. Menée auprès de 816 entreprises, elle signale leurs difficultés pour identifier et mesurer les coûts de non-qualité, qui sont pourtant une des rares marges de manœuvre pour augmenter leur chiffre d’affaires.  

Parmi les grands enseignements de cette étude :

  • La non-qualité est principalement considérée comme une non-conformité du produit, et plus rarement comme un indicateur d’incapacité à élaborer le produit attendu du premier coup. 
  • 80 % des répondants indiquent mesurer les coûts de non-qualité et 20 % s'avouent incapables de le faire à l'heure actuelle. Parmi ceux en capacité de le faire, 66 % les estiment à moins de 5 % du chiffre d’affaires et 15 % à plus de 10 %. Cependant, cette estimation n’est jugée fiable que pour 7 % des professionnels interrogés. Pour 37 % d’entre eux, ces mesures ne représentent pas du tout ou seulement une infime partie de la réalité. 
  • 92 % des entreprises jugent indispensable ou au moins nécessaire de mesurer la non-qualité. 
  • Seuls 51 % des répondants indiquent faire un reporting sur le sujet auprès de la direction. 33 % des organisations ne communiquent pas non plus sur le sujet auprès des équipes. 26 % n’engagent aucune action corrective.
  • Si le turnover ou les maladies professionnelles sont pris en compte dans 30 % et 20 % des cas, ce n’est pas le cas pour ce qui concerne le manque d’implication du personnel (moins de 10 %), l’insuffisance managériale (moins de 5 %) ou les risques sociétaux, quasiment jamais mesurés.

« Les entreprises souhaitent agir, mais la plupart font un constat plus que mitigé sur leur aptitude à identifier, mesurer et utiliser des indicateurs de non-qualité. Nous proposerons prochainement, avec une approche collective, des clubs par filières ou régions pour que les organisations trouvent les indicateurs les plus pertinents pour elles. Un service en ligne, nommé Indiko qualité, les aidera également à utiliser facilement ces indicateurs et à les comparer avec des entreprises du même secteur. Notre objectif est que les directions d'entreprises s’emparent de l’enjeu essentiel qu’est la non-qualité », commente Anne-Laure Mauduit, responsable innovation et prospective du groupe Afnor.

Visitez le site :
www.afnor.org

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
Le milieu de l’enseignement a trouvé une utilisation pédagogique du GoSpectro. Ce dispositif optique permet de transformer n’importe quel smartphone ou tablette numérique en spectromètre de lumière ultracompact pour mesurer, enregist [...]
Infos marché
Olivier Peyrat, directeur général du groupe Afnor, portera la voix de la France au sein du conseil d’administration de l’organisation internationale de normalisation, l’ISO. Il a déjà assuré la fonction de vice-président [...]
A la une   Infos marché
Voilà … les portes du CIM 2017 se sont fermées ! Le Congrès international de métrologie (CIM) est un lieu unique en Europe car il présente tous les sujets techniques possibles et rassemble tous les acteurs de la mesure : de la R&D aux [...]
Infos produits
Dassault Systèmes annonce la signature d’un accord avec Scania formalisant le processus de déploiement de sa plateforme 3DEXPERIENCE ainsi que d’autres solutions, pour les programmes d’innovation actuels et futurs. Cette coopération a pour o [...]
Infos produits
D'une utilisation simplifiée, les nouveaux oscilloscopes de table Metrix série DOX 2000B disposent de nombreuses fonctions d'acquisition et d'analyse, ainsi que de multiples interfaces de communication. Simples et efficaces Conçus pour une utilisation en labo [...]