En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

IMT Lille Douai et l’Ineris lancent le premier essai national d’aptitude sur le terrain de micro-capteurs de gaz et de particules pour la mesure de la qualité de l’air ambiant extérieur en site fixe. Cette campagne se déroulera jusque mi-février 2018 sur le site de IMT Lille Douai (59).

L’émergence sur le marché de micro-capteurs connectés a conduit le dispositif national de surveillance de la qualité de l’air (ministère en charge de l’Environnement, le LCSQA et les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air — AASQA) à s’intéresser à la fiabilité de ces nouveaux dispositifs. Il n’existe à l’heure actuelle aucun cadre normatif national ou européen permettant de comparer les performances de ces différents appareils commercialisés aux appareils de mesures de référence.

IMT Lille Douai et l’Ineris, dans le cadre de leurs travaux pour le LCSQA, coordonnent actuellement le premier essai d’aptitude national sur le terrain de micro-capteurs de gaz et de particules installés en site fixe. Il s’inscrit dans la continuité des travaux amorcés ces deux dernières années dans leurs laboratoires pour déterminer les caractéristiques de performance des micro-capteurs (voir le rapport LCSQA 2017). Cet essai, ouvert de début janvier à mi-février 2018 à l’ensemble des AASQA et fabricants volontaires, a pour objectif de placer en conditions réelles sur un site de typologie urbaine, un grand nombre de systèmes différents afin d’évaluer leur aptitude à suivre les principaux polluants d’intérêt pour l’air ambiant : le dioxyde d’azote (NO2), l’ozone (O3) et les particules (PM2,5 et PM10).
Organisé par IMT Lille Douai sur la station de mesure de la qualité de l’air de son centre de recherche (coordonnées GPS : 50.384185, 3.084655), cet essai regroupe actuellement 14 participants et 44 dispositifs au total de conception et d’origines différentes (France, Pays-Bas, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Pologne, États-Unis). Les données seront exploitées par l’Ineris par comparaison aux mesures des instruments de référence.

Outre les performances métrologiques de ces instruments, une attention particulière est portée à d’autres paramètres tels que la simplicité de mise en œuvre, l’autonomie, la portabilité, la fiabilité de communication (GSM, Wifi, Bluetooth, filaire…), la convivialité des applications de récupération des données, le rapport qualité/prix en tenant compte de l’objectif recherché. Cet essai fera l’objet d’un rapport public à paraître au cours de l’été 2018 et disponible sur le site LCSQA (menu publications).

D’autres essais du même type seront réalisés au cours de différentes périodes de l’année sur ce même site ou d’autres lieux afin de tenir compte par exemple des effets de saisonnalité et de typologie.

Visitez le site :
www.lcsqa.org

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

PTC obtient le meilleur score devant GE, ABB et Siemens, et complète ainsi son impressionnant palmarès de distinctions dans l’industrie PTC a annoncé que sa plateforme ThingWorx arrive en tête du classement des plateformes d’innovation indus [...]
Infos marché
Framatome va faire évoluer le système de contrôle-commande du parc des réacteurs 900 MWe d’EDF en France. Dans la continuité des études déjà lancées et en cours depuis 2015, les premières opérations [...]
Infos marché
Le groupe CNPP vient d’acquérir la société HTS Expert Consulting pour créer une nouvelle entité dédiée aux risques numériques : CNPP Cybersecurity. L’ambition associée à cette acquisition est de cr& [...]
Infos produits
Le nouveau capteur laser optoNCDT 1750LL est utilisé dans les mesures de distances hautement précises sur les surfaces métalliques et les surfaces structurées. Sa lumière ovale apte à compenser des interférences physiques caus&eacu [...]
Infos marché
La stratégie présentée par le nouveau directeur de la recherche d’IMT Lille Douai, Jean-Christophe Baudez, au travers d’un programme intitulé « Lille Douai 2030 » doit faire émerger clairement l’identité scie [...]