En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
''Schneider Electric et Teradata, s’engagent ensemble à l’occasion du salon Global Industrie, pour développer la smart factory, l’usine du futur.

Schneider Electric (transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes) et Teradata, (analyse big data), s’engagent ensemble pour contribuer au développement de l’usine du futur en France.

Annoncé le 27 mars à l’occasion du salon Global Industrie, à Paris, ce partenariat répond aux demandes des industriels en matière de croissance avec comme axe la création de valeur et l’optimisation des budgets de fonctionnement (Total Cost of Ownership – TCO) en exploitant au mieux les investissements, en permettant une vue à 360° des clients, en augmentant l’interopérabilité des systèmes tout en garantissant une meilleure qualité de production, une meilleure productivité et une plus grande agilité.

Une offre complète est nécessaire pour tirer tout le bénéfice possible des solutions Analytics. D’un côté Schneider Electric apporte son savoir-faire en solutions industrielles, de l’autre Teradata apporte la qualité de ses solutions Analytics.

Teradata apporte son expertise dans les domaines du Data Management, Data Intégration, Data Model et sur l’Analytics, expertise reconnue dernièrement par l’élection de la firme en tant que leader du Magic Quadrant pour la 16eannée consécutive sur les solutions de Data Mangement et d’Analytics.

Cela garantit aux clients une offre personnalisée et une connaissance complète de la chaîne de valeur des systèmes de production et du management de la Supply Chain et permet de bénéficier d’une connaissance pointue des leviers de performances.

« Nous sommes très heureux de conclure ce partenariat marquant l’avènement de nouvelles solutions industrielles et technologiques au profit de nos clients du monde de l’industrie. L’industrie du futur se nourrit des expertises des meilleurs acteurs du marchés, dont Schneider Electric et Teradata font partie », explique Marc Fromager, vice-president de la division industrie de Schneider Electric. « Nous nous tournons désormais vers l’avenir pour apporter à nos clients l’offre qui leur permettra d’entrer pleinement dans l’industrie du 21e siècle avec nous ».

« Aujourd’hui, l’association avec Schneider Electric (…) ouvre une nouvelle ère dans les capacités d’intégrations aux solutions industrielles, permettant d’apporter une forte expertise industrielle doublée d’une forte expertise analytique dans un secteur très compétitif », déclare Christophe Gendre, directeur de Teradata France

Par cette association, les deux acteurs sont à même de concevoir puis de tester des solutions complètes pour les industriels, basées sur de nouveaux usages, en s’appuyant notamment sur leurs savoir-faire complémentaires dans les domaines du Machine Learning, de la performance industrielle et des objets connectés.

Les deux acteurs prévoient ainsi d’améliorer constamment la satisfaction client grâce à un usage plus pertinent de la donnée de ces derniers.

L’optimisation permanente et la conformité avec les nouvelles technologies permettent de développer la croissance dans des environnements à forte évolution et ainsi optimiser les coûts structurels et la gestion des machines.

L’amélioration des coûts passe aussi par le soin apporté à la logistique et à la maintenance, élément central des coûts d’immobilisation lourds, via l’anticipation de tous les dysfonctionnements et à la réduction, s’ils surviennent, des temps d’arrêts des activités productives. L’analyse prédictive a déjà fait ses preuves, dans le secteur ferroviaire notamment, où la généralisation de la technique a permis d’éviter 75 % des déraillements de certaines compagnies et même d’améliorer leur image et leur rentabilité.

Un industriel européen, grâce à la maintenance prédictive, a par ailleurs permis à 99 % des trains d’arriver à l’heure, de faire des économies et de respecter les directives européennes dans ce domaine. Un fournisseur d’électricité a quant à lui économisé plus de 60 millions grâce à une diminution des pannes et un meilleur suivi de la consommation.

Les démarches conjointes de Schneider Electric et de Teradata permettent également de travailler la sécurité et la qualité des services apportés via l’adoption de processus de décisions plus rapides et fluides. L’expertise des deux firmes en matière de données offre en sus des possibilités technologiques intéressantes, notamment concernant l’emploi de technologies hybrides (sur site ou en cloud hybride), de valoriser l’intelligence sous toute ses formes, savoir-faire nécessaire à l’intégration dans un monde industrielles aux technologies disparates et en constante évolution.

Toutes ces démarches permettent la croissance en proposant des produits et services à fortes valeurs ajoutées, notamment via la mise en résonance des données opérationnelles (OT) avec les données d’entreprises (IT) à haute valeur ajoutée.

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
ESPI annonce la reconduite du partenariat avec le constructeur de machines-outils de haute précision Bumotec, à l’occasion du salon EPHJ 2019 (qui se tiendra du 18 au 21 juin 2019 à Genève). Les deux entreprises affichent une collaboration &eacut [...]
Infos produits
Le 3D Experience Forum ouvre ses portes à Paris ce 21 mai, un événement placé sous le signe de la "Renaissance de l'Industrie". Selon Dassault Systèmes cette "Renaissance" est celle qui remet en question tous les secteurs industriels et soci&eac [...]
Infos produits
Du 16 au 21 septembre 2019, les fournisseurs de technologies de production venant du monde entier tiendront salon à EMO Hanovre 2019. Sous le thème "smart technologies driving tomorrow’s production!", le salon phare des technologies d’usinage des m&eacut [...]
Infos marché
Le conseil d’administration de l’Institut de Soudure a nommé, à compter du 25 avril 2019, Antoine Legros président du groupe institut de soudure en remplacement de Sylvain de Lescazes qui a fait valoir ses droits à la retraite. Antoine Legr [...]
Infos produits
Dans le cadre de son programme annuel de journées techniques, le Collège français de Métrologie, en collaboration avec le CETIM, propose une journée sur un sujet d’actualité et en évolution : la mesure des états de sur [...]