En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
SystemLink améliore l’efficacité opérationnelle et la disponibilité tout en réduisant les coûts globaux de maintenance des systèmes.

NI annonce le lancement de SystemLink, le logiciel d’application pour la gestion des systèmes distribués. SystemLink améliore l’efficacité opérationnelle et réduit les coûts de maintenance en fournissant une interface centralisée pour l’automatisation des tâches telles que le déploiement logiciel, la configuration à distance du matériel et la surveillance des performances et de l’état des systèmes.

Les tendances de l’Internet industriel des objets, de la 5G et de l’électrification des véhicules conjuguées aux réalités actuelles telles que la maintenance d’anciens systèmes distribués incitent les entreprises à rechercher de nouvelles approches de gestion des systèmes. Les efforts de mise en œuvre de systèmes connectés et coordonnés de façon centralisée ont transformé les théories et projets pilotes en déploiements distribués à grande échelle qui produisent des retours sur investissement substantiels. Les entreprises tirent ces retours d’analyses exploitables à base de données qui leur permettent de maximiser la disponibilité, d’améliorer l’efficacité et d’accélérer les innovations. Dans le même temps, les entreprises doivent concilier l’adoption de nouvelles technologies connectées avec le maintien du support pour les anciens équipements à longs cycles de vie.

Les systèmes qui gèrent, maintiennent et extraient des informations à partir de projets pilotes à petite échelle ou de groupes de systèmes sont relativement simples à mettre en œuvre. Cependant, l’attention se tourne désormais sur le prochain défi, à savoir l’évolution et la gestion des déploiements d’envergure, des différentes étapes de cycle de vie et des testeurs et nœuds distribués sur des centrales, unités de fabrication de puces et usines entières. Ce défi consiste à configurer à distance les logiciels et les systèmes, gérer les données et surveiller les performances. Il s’applique à des industries telles que l’aérospatiale et la défense, les transports et la fabrication.

Avec SystemLink, les ingénieurs peuvent connecter, déployer et gérer des systèmes distribués (de NI ou de tiers) à l’aide d’une interface centralisée accessible de n’importe où, ce qui leur permet de configurer et déployer des logiciels à distance, de surveiller l’état et les performances de leurs équipements, et de gérer les alarmes et visualiser les paramètres des applications. En outre, les ingénieurs ont la possibilité d’automatiser la communication des données vers des tableaux de bord définis par les clients et des interfaces opérateur distantes.

« SystemLink réduit considérablement la durée d’administration nécessaire au déploiement des logiciels sur les systèmes de test et à la gestion de leur configuration, indique Daniel Huang, responsable des technologies de test chez Siemens AG. Cela permet à nos équipes d’ingénieurs d’axer leurs efforts sur des tâches de plus grande valeur. »

Pour répondre aux exigences liées au test d’unités sous test de plus en plus complexes et aux délais de plus en plus serrés, les ingénieurs ont besoin d’outils taillés sur mesure qu’ils peuvent utiliser tout au long de leurs workflows, leur permettant de répondre précisément aux exigences de leurs applications. SystemLink est le dernier-né de la plate-forme NI articulée autour du logiciel, qui comprend des produits adaptés aux besoins de chacune des étapes de leur workflow. Ces produits ont été adoptés en totalité ou en partie par plus de 300 000 utilisateurs actifs. Avec en son centre le logiciel de conception de systèmes LabVIEW et le logiciel de gestion des tests TestStand assurant l’exécution globale, ce flux de travaux permet d’améliorer la productivité des laboratoires de test et de validation dans de nombreuses industries. Chaque composante du flux de travaux est également interopérable avec des logiciels de tiers pour permettre de maximiser la réutilisation de code/propriété intellectuelle et s’appuie sur les compléments logiciels et outils de l’écosystème Réseau des outils LabVIEW pour les exigences plus spécifiques aux applications.

Visitez le site :
ni.com/systemlink

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
L'utilisation de « SUPER-TECHNOPOLYMERES » associé à l'expérience d'ELESA depuis plusieurs décennies dans le design et le moulage des matières en plastique, a rendu possible la réalisation d'une gamme de composants pour les ma [...]
Infos marché
Le centre de vente augmente la proximité avec les clients grâce à un nouveau bâtiment Afin d'améliorer l'assistance clientèle pour le marché portugais, Endress+Hauser a investi 800 000 euros dans la construction d'un immeuble de bure [...]
Infos marché
Le Groupe Endress+Hauser a déposé 261 brevets en 2017 Endress+Hauser a déposé 261 demandes de brevets en 2017. La société possède un total de 7 479 droits de propriété actifs dans le monde entier. Les innovateurs son [...]
Infos produits
Le débitmètre Picomag allie une fonctionnalité exceptionnelle à un design solide Avec son débitmètre Picomag, Endress+Hauser a impressionné le jury des Red Dot Design Awards et a reçu le label de qualité Red Dot dans [...]
Infos marché
Endress+Hauser Conducta, spécialiste de l'analyse des liquides, reçoit l'European Business Award et le label de qualité TOP JOB Pour la cinquième année consécutive, Endress+Hauser Conducta a reçu l'European Business Award. Le centr [...]