En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Le Symop dévoile les résultats de son étude annuelle sur les ventes de machines d’usinage et de formage en France sur l’année passée. Côté distribution, les distributeurs de machines-outils dépassent la crise de 2012-2013 et évoluent vers la reprise avec une progression des ventes de 5,7 %. Côté constructeur, la croissance des ventes se poursuit également avec une progression de 7 %. Les perspectives de la machine-outil restent donc bien orientées pour les prochaines années y compris en France, même si le taux de croissance devrait diminuer.

Dans un climat économique porteur, les ventes de machines-outils ont été particulièrement dynamiques en 2017 enregistrant une croissance de 12 % en valeur et 5.2 % en volume. Si les machines de formage ont connu une croissance assez faible en volume (1.6 %), les machines d’usinage ont nettement performé (+5.5 % en volume) après une année 2016 déjà favorable. L’analyse des fournisseurs de machines dévoile une amélioration de leur rentabilité depuis 3 ans.

Cette année, la connectivité est le maître mot de tous les grands fabricants. La numérisation de la chaine de production permet de suivre les points forts et les points faibles des différentes étapes de processus, et donc d’optimiser les premiers et d’apporter en temps presque réel les correctifs nécessaires aux seconds. Des enjeux déjà intégrés dans la stratégie des grands groupes comme SKF, pour qui l’amélioration de la performance passe par le développement de la digitalisation des lignes de production de ses sites européens.

Les tendances observées devraient soutenir une croissance robuste de la consommation apparente de machines-outils en 2018, estimée à + 9,5 %. En effet, la demande en France sera dynamique car poussée par un phénomène de rattrapage, les investissements ayant été décalés en raison des difficultés économiques de la zone euro. Ainsi, les investissements devraient rester dynamiques avec des taux moyens de croissance de l’ordre de 4 % à l’horizon 2020. La demande de machines-outils connaitra une forte expansion en 2018 (+7,4 %) pour retrouver un niveau supérieur à 4 % sur les années suivantes. L’annonce récente du Premier ministre Édouard Philippe, sur l’instauration d’une mesure de suramortissement de 40 % sur les investissements des PME dans les technologies d’avenir, va dans ce sens.

Visitez le site :
www.symop.com

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
Creaform, un leader mondial en solutions de mesure 3D portables automatisées, a annoncé l’ajout du scanner 3D Academia 50 à sa suite de solutions didactiques Academia. Ce scanner 3D portable professionnel est, selon l'entreprise, « la solution id& [...]
Infos produits
Artec 3D, développeur et fabricant mondialement connu de matériel et de logiciels 3D professionnels, annonce le lancement d'une application à distance pour son scanner laser longue portée Artec Ray, offrant aux utilisateurs une grande flexibilité [...]
Infos produits
Une résolution puissante de 640 x 480 pour mesurer des éléments indécelables à l’œil nu et deux ergonomies différentes pour des applications terrain exigeantes. Ces nouveaux modèles aux ergonomies différentes l&r [...]
Infos produits
Siemens Smart Infrastructure complète son offre de produits pour installations CVC avec les vannes intelligentes, ses premières vannes dynamiques auto-optimisées connectées au cloud. Composées d’une vanne de régulation 2 voies, d&rs [...]
Infos marché
Le groupe Isovolta, l'un des majors européens dans l'industrie des composites, vient de céder sa filiale française à ICM Industrie, basé à Chassieu, en métropole lyonnaise, spécialisée dans l'usinage de matéria [...]