En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Dans l’usine d’aujourd’hui, la connexion entre les systèmes du monde réel et ceux du monde virtuel est une réalité. Dans un secteur où tout s’accélère, la digitalisation et les transformations qu’elle suppose ouvre le champ des possibles. C’est précisément la raison d’être de la deuxième édition du Challenge « Industrie du Futur ».

Forts du succès de la première édition en 2017, Atos, leader international de la transformation digitale, et SKF, leader mondial du roulement, ont été rejoints par un autre grand nom de la défense et de la sécurité, ArianeGroup, leader européen des systèmes de lancements spatiaux et de la propulsion.

Cette deuxième édition a vocation à faire émerger de nouvelles solutions technologiques qui permettront d’améliorer, concrètement demain, la performance et la qualité des services en milieux industriels.

Il s’agit de donner l’opportunité aux startups de soumettre un projet inédit et innovant afin de participer activement à la transformation de l’usine de demain. Ainsi, 7 thématiques constituent le cadre de l’édition 2019 : la cybersécurité, la data science, l’usine connectée, l’humain au centre de l’usine, l’écologie dans l’industrie, les matériaux du futur, et enfin les nouveaux procédés de fabrication.

Nouveauté de l’édition 2019 : l’ouverture aux startups européennes et israéliennes

Dès aujourd’hui, l’officialisation de l’ouverture de la plateforme dédiée au chargement des candidatures permettra aux startups volontaires de se déclarer. Elles ont jusqu’au 15 février 2019 pour postuler.

Au 1er mars, à l’issue de la première phase de sélection, les 12 finalistes retenus verront leur projet accompagné jusqu’à la finale par des « experts–métiers ».

Durant cette phase d’approfondissement, les startups pourront ainsi adapter leur projet au contexte industriel d’ArianeGroup, d’Atos ou encore de SKF. Elles bénéficieront d’un accompagnement personnalisé, d’un retour d’expérience pluridisciplinaire avec de réelles perspectives d’implémentation.

Une grande finale sur le site du Campus de l’Espace, le 6 juin 2019

Le 6 juin 2019, se déroulera la grande finale sur le site du Campus de l’Espace à Vernon (dans l’Eure). Les finalistes y feront leur présentation devant les dirigeants des 3 partenaires majeurs, ainsi que de nombreux autres acteurs de l’industrie française.

A l’issue de ces présentations, le jury annoncera les 5 lauréats qui se verront décerner 5 prix distincts. À la clé, pour les startups les plus prometteuses, une dotation financière pouvant aller jusqu’à 6 000 €.

Visitez le site :
https://www.agorize.com/industrie-du-futur

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
Presage 2 est le nom de la toute nouvelle salle d’immersion en réalité virtuelle dont vient de s’équiper le CEA Marcoule. Cet équipement répond tout particulièrement aux besoins de la direction de l’énergie nucl&e [...]
Infos produits
Le Collège français de métrologie poursuit son action de diffusion des bonnes pratiques mesure avec l’édition de ce nouveau guide technique consacré à vingt exemples d’évaluation d’incertitude de résultats [...]
Infos produits
Dunkerque LNG est le maître d’ouvrage et l’exploitant du terminal méthanier du port de Dunkerque en service depuis deux ans. Un site industriel stratégique hautement sécurisé dont l’exploitation repose en grande partie sur les s [...]
Infos marché
Fondé en 1992 et accrédité PJLA ISO/CEI 17025, MATsolutions propose des prestations d’étalonnage dans les domaines électrique, dimensionnel, optique et grandeur physique. Parallèlement, la société commercialise des &ea [...]
Infos marché
Mustapha El Bouchouafi, directeur général France de la société Hexagon Manufacturing Intelligence est nommé président du groupe mesure, vision, contrôle du Symop. Mustapha El Bouchouafi est titulaire d’un diplôme d&rsquo [...]