En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Configuration 10 antennes. © Iram - F. Gueth

Symétrie a été choisie pour fournir les positionneurs des subréflecteurs des douze antennes du télescope Noema situé au Pic de Bure dans les Hautes Alpes.

Développé et opéré par l’IRAM, l’Institut de radioastronomie millimétrique, Noema sera le radiotélescope millimétrique le plus puissant de l’hémisphère nord grâce à l’ajout de six nouvelles antennes, portant leur nombre total de six à douze. Le subréflecteur est l’équivalent d’un miroir secondaire sur un télescope optique, il va renvoyer les ondes millimétriques collectées par le réflecteur primaire vers l’instrument, qui permettra ensuite d’analyser les images obtenues pour étudier les origines et l’évolution de l’Univers.

En collaboration avec l’Iram, Symétrie a conçu un système spécifique sur la base de l’hexapode standard Breva suivant ces principaux objectifs : fiabilité dans un environnement de haute montagne, performances mécaniques, légèreté, entretien facile et coûts maîtrisés.

Les caractéristiques principales de cet hexapode sont ses grandes courses, ses plateformes composites à base de fibre de carbone et la conception thermique optimisée de l’ensemble subréflecteur-support. L’amélioration des déformations sous contrainte thermique est significative grâce un dispositif de découplage thermomécanique spécifique fabriqué à partir d’Invar. L’Invar est un alliage de fer et de nickel connu pour son très faible coefficient de dilatation thermique de 1 µm/m/°C.

Dans un premier temps, Symétrie a réalisé un premier hexapode qui a passé des tests de vieillissement accéléré en enceinte climatique ainsi qu’un hiver complet au sommet du plateau de Bure pour évaluer la résistance du système et de ses composants dans des conditions environnementales particulièrement rudes.

A l’issue des tests concluants sur le premier hexapode, l’Iram a décidé d’équiper le reste des nouvelles antennes ainsi que les anciennes sur la base du modèle d’hexapode testé. Ainsi douze hexapodes Symétrie seront installés sur Noema d’ici 2022.

Visitez le site :
www.symetrie.fr

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
RS Components (RS) commercialise le capteur quatre-en-un BME680 de Bosch Sensortec, destiné aux mesures de paramètres environnementaux, ainsi que la carte d’évaluation associée qui simplifie le développement de produits. Ce capteur, qui r& [...]
Infos marché
BPIfrance et ses partenaires le Réseau Satt (Sociétés d’accélération du transfert de technologies), le CEA, le CNRS, Inria et Inserm Transfert, organisent la troisième édition du France tech transfer invest (FTTI), en partena [...]
Infos marché
Depuis le 1er octobre 2018, Hexagon Manufacturing Intelligence a conclu un accord de partenariat avec la société Delta Métrologie la désignant comme le représentant officiel du fabricant et fournisseur de solutions industrielles en métrol [...]
Infos produits
Zeiss sera présent à la 2e édition du salon Global Industrie, qui ouvrira ses portes du 5 au 9 mars 2019 au Parc des expositions de Lyon. À cette occasion, l’entreprise exposera pour la première fois en France le capteur Rotos embarqu&eacu [...]
Infos produits
Le marquage CE est désormais un grand classique et plutôt bien connu. Il est un préalable à la mise sur le marché d’un équipement dans l’Union européenne. Apposé sur un produit, il atteste que ce dernier respecte [...]