En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Konica Minolta annonce que l’entreprise lancera une nouvelle série de spectrophotomètres portables pour la mesure de la couleur haute précision. Le CM26d à double ouverture et le CM25d à ouverture unique seront présentés en mars 2019, tandis que le modèle phare CM26dG pour les mesures simultanées de la couleur et de la brillance les rejoindra plus tard en 2019.

Les CM-26dG, CM-26d et CM-25d succèdent aux spectrophotomètres CM-2600d et CM-2500d largement utilisés dans les secteurs de l’automobile et des technologies de l’information et de la communication. Ces produits sont principalement utilisés sur les sites de production qui fabriquent et assemblent des pièces intérieures pour automobiles et des pièces extérieures pour smartphones et tablettes. Leurs remplaçants augmenteront l’efficacité et la productivité en permettant la gestion numérique des données de couleur tout au long des chaînes d’approvisionnement de plus en plus mondialisées.

Le CM-26dG est un spectrophotomètre “deux en un” capable de mesurer simultanément la couleur et la brillance, le tout dans un boitier de 660 g seulement. Il augmentera le rendement lors des contrôles de grandes quantités d’échantillons, améliorant de manière significative la rapidité et la précision du processus d’inspection.

La nouvelle série d’instruments fournit des niveaux d’accord interinstrument inégalés, uniquement atteints jusqu’alors par des instruments de laboratoire de référence. Ce qui permet à ces appareils d’être utilisés pour le contrôle de la qualité tout au long de la chaîne d’approvisionnement, depuis les fabricants de composants jusqu’aux produits finis. L’accord interinstrument (moyenne pour 12 céramiques colorées BCRA) est inférieur à ΔE* 0.12 pour les modèles CM-26dG et CM-26d, soit un gain d’environ 40% par rapport aux modèles précédents.

Cette mesure ouvre la voie à une gestion entièrement numérique des données de couleur (gestion de la couleur exclusivement basée sur des données colorimétriques numériques sans avoir à utiliser de standards colorés physiques dans les usines et la chaîne d’approvisionnement). La suppression des échanges de standards physiques, de leur stockage et de leur suivi généreront des économies considérables en termes de coûts, de délais de commercialisation et élimineront les déchets générés par une mauvaise utilisation, une altération ou une usure.

La fonction Job permet d’enregistrer dans l’instrument des instructions de mesure (y compris des photographies) pour les tâches répétitives. Cette fonctionnalité améliorera la précision, la productivité et la cohérence des processus, quelles que soient les différences de compétences des opérateurs.

Les CM-26dG et CM-26d peuvent permuter entre des zones de mesure de Ø8mm et de Ø3mm (le CM-25d dispose d’une zone de mesure fixe de Ø8mm) pour mesurer des pièces de différentes tailles. Tous les modèles sont également équipés d’un viseur éclairé pour un pointage précis des petites zones.

Mesurer plus vite et améliorer la résistance pour un rendement accru et une réduction des temps d’arrêt

Pour les produits fabriqués en grande masse tels que les smartphones, des milliers de contrôles de la qualité sont chaque jour effectués. Ils nécessitent des temps et des intervalles de mesure courts, ainsi qu’une longue durée de vie des instruments. La série CM-26dG répond à ces deux exigences. Le CM-26dG ne met en effet qu’environ 1 seconde avec un intervalle de 2 secondes pour mesurer la couleur et la brillance. De plus, sa résistance en termes de cycles de mesure a été considérablement améliorée par rapport aux modèles précédents. La rapidité de l’inspection associée à la résistance de l’équipement permettent d’augmenter le rendement tout en réduisant les temps d’arrêt.

 

Visitez le site :
https://www.konicaminolta.eu/fr/instruments-de-mesure/home.html

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Le concepteur de scanners 3D Peel 3d présente Peel 2, une nouvelle version de son scanner qui, avec ses trois caméras, permet, selon l’entreprise québécoise "de capturer la couleur des objets avec une précision numérique encore jama [...]
Infos produits
Hexagon Manufacturing Intelligence annonce le lancement, à l'échelle mondiale, du système PartInspect L, première cellule de mesure 3D automatisée intégrant la technologie de scanner Aicon. Basé sur une technologie de scanning &agr [...]
Infos produits
ESPI annonce la reconduite du partenariat avec le constructeur de machines-outils de haute précision Bumotec, à l’occasion du salon EPHJ 2019 (qui se tiendra du 18 au 21 juin 2019 à Genève). Les deux entreprises affichent une collaboration &eacut [...]
Infos produits
Le 3D Experience Forum ouvre ses portes à Paris ce 21 mai, un événement placé sous le signe de la "Renaissance de l'Industrie". Selon Dassault Systèmes cette "Renaissance" est celle qui remet en question tous les secteurs industriels et soci&eac [...]
Infos produits
Du 16 au 21 septembre 2019, les fournisseurs de technologies de production venant du monde entier tiendront salon à EMO Hanovre 2019. Sous le thème "smart technologies driving tomorrow’s production!", le salon phare des technologies d’usinage des m&eacut [...]