En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

A l’occasion du salon d’Hanovre, qui s’est tenu du 1er au 5 avril 2019, sept fournisseurs leaders dans le domaine de la construction mécanique, de l’automatisation industrielle et des logiciels ont annoncé la création de l’alliance Open Industry 4.0.

Les membres fondateurs de l’alliance sont Beckhoff, Endress+Hauser, Hilscher, ifm, KUKA, Multivac et SAP. En principe, l’alliance est ouverte à toutes les entreprises. Balluff, Gebhardt, Pepperl+Fuchs, Schmidtsche Schack, Samson et WIKA ont déjà rejoint l’alliance en tant que membres. Toutes les entreprises se sont mutuellement engagées à créer un écosystème normalisé et ouvert pour l’exploitation des usines hautement automatisées et des process industriels avec l’intégration de la logistique et des services. Grâce à cette coopération, elles entendent dépasser les solutions propriétaires et donner une impulsion décisive à la transformation digitale de l’industrie européenne.

« L’architecture ouverte de l’Alliance Open Industry 4.0 répond à toutes les exigences des process industriels, souligne Matthias Altendorf, CEO du groupe Endress+Hauser. Elle est basée sur la transparence de tous les processus métiers et garantit l’intégrité de l’ensemble des systèmes. Cela permet aux industriels d’exploiter tout le potentiel de la digitalisation. »

Le cadre : Open Industry 4.0

Les membres de l’alliance ont l’intention de réaliser un cadre appelé Open Industry 4.0 basé sur les standards existants tels que I/O Link, OPC UA et RAMI pour l’ensemble du parcours, des appareils de terrain aux services. Les clients pourront choisir parmi un système modulaire de solutions et de composants services compatibles et évolutifs, tels que les services digitaux de l’écosystème Netilion IIoT d’Endress+Hauser.

La connexion au portefeuille de logiciels SAP assure l’intégration des processus métiers d’une entreprise ainsi que la collaboration avec des partenaires au-delà des frontières de l’entreprise. L’architecture ouverte permet la connexion simple d’autres système de terrain.

Visitez le site :
www.openindustry4.com

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
ESPI annonce la reconduite du partenariat avec le constructeur de machines-outils de haute précision Bumotec, à l’occasion du salon EPHJ 2019 (qui se tiendra du 18 au 21 juin 2019 à Genève). Les deux entreprises affichent une collaboration &eacut [...]
Infos produits
Le 3D Experience Forum ouvre ses portes à Paris ce 21 mai, un événement placé sous le signe de la "Renaissance de l'Industrie". Selon Dassault Systèmes cette "Renaissance" est celle qui remet en question tous les secteurs industriels et soci&eac [...]
Infos produits
Du 16 au 21 septembre 2019, les fournisseurs de technologies de production venant du monde entier tiendront salon à EMO Hanovre 2019. Sous le thème "smart technologies driving tomorrow’s production!", le salon phare des technologies d’usinage des m&eacut [...]
Infos marché
Le conseil d’administration de l’Institut de Soudure a nommé, à compter du 25 avril 2019, Antoine Legros président du groupe institut de soudure en remplacement de Sylvain de Lescazes qui a fait valoir ses droits à la retraite. Antoine Legr [...]
Infos produits
Dans le cadre de son programme annuel de journées techniques, le Collège français de Métrologie, en collaboration avec le CETIM, propose une journée sur un sujet d’actualité et en évolution : la mesure des états de sur [...]