En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

Forte de ses 30 ans d’expérience dans le domaine des observations sous fort grossissement, Keyence lance sa 5e génération de microscopes numériques qui allie algorithmes de traitement d’image performants, caméra 4K et fonctionnalités nouvelles.

« Keyence permet aux spécialistes des observations sous fort grossissement, de franchir une nouvelle étape. Son nouveau microscope numérique, le VHX-7000, bénéficie en particulier de son puissant moteur graphique REMAX NEO (carte électronique et algorithmes de traitement d’images), unique au monde. Et bien d’autres fonctionnalités valorisent les 30 années d’expérience du fabricant de microscopes numériques dans le domaine des forts grossissements. Le VHX-7000 bénéficie aussi de quelques nouveautés majeures », souligne un communiqué.

Un capteur CMOS 4K

Les générations de microscopes numériques qui utilisent des capteurs d’images traditionnels offrent jusqu’à 1600 x 1200 pixels (technologie UXGA). Avec un capteur 4K (technologie CMOS) la résolution passe à 4000 x 3000 pixels, soit environ six fois plus de points pour capter l’image d’une même pièce. 

« Le VHX-7000 offre ainsi une très haute résolution avec, en plus, un niveau de bruit très faible grâce à la technologie CMOS. Ajoutant à cela toute la panoplie des algorithmes de traitement d’image de Keyence, les possibilités d’analyse de surface offertes par le VHX-7000 sont exceptionnelles », se félicite le fabricant.

Nouveaux traitements d’image

Le VHX-7000 hérite des performances optiques de ses prédécesseurs dans la gamme Keyence et bénéficie de nouvelles fonctionnalités, comme la toute nouvelle fonction d’accentuation des ombres. En combinant la superposition et le traitement de séries d’images obtenues avec différents angles d’éclairage, de puissants calculs sur des ombres portées permettent de mettre en évidence et de localiser des défauts de surface, habituellement imperceptibles, et ce, même en champ large. Ainsi cette fonction OPTO SEM permet d’obtenir une visualisation de la topographie fine sur l’ensemble de l’échantillon sans avoir recours à un fort grossissement.

Quatre objectifs intégrés

Les microscopes numériques sont généralement équipés d’objectifs zoom, offrant l’avantage de pouvoir faire varier le grossissement avec un unique objectif. Le VHX-7000 couvre la plage de grossissement allant de 20 fois à 6 000 fois sans intervention sur l’appareil et grâce à quatre objectifs sélectionnés automatiquement. Lors du changement d’objectif, le zoom numérique permet à l’utilisateur de ne pas avoir d’interruption de l’image.

Comme sur les générations précédentes, le statif du VHX-7000 est inclinable. Il permet ainsi d’orienter la tête optique par rapport à la surface de la pièce à contrôler, ce qui facilite notamment l’observation sous tous les angles. La tête optique qu’il supporte se compose du capteur CMOS et d’une combinaison de modules constitués par des blocs de lentilles prémontées et combinées 3 par 3 pour composer des familles de grossissement. La combinaison de ces éléments permet, avec seulement quatre objectifs montés sur un sélecteur motorisé, de couvrir des grossissements allant de 20 fois à 6 000 fois : 20-100x, 100-500x, 500-2500x, 2500-6000x. Lors des contrôles, tous les réglages se font sans manipulation de l’appareil, au moyen d’une petite console ergonomique.

La réalité augmentée pour aider aux réglages

La prise en main et l’utilisation du VHX-7000 sont aisées. 

La potence du statif abrite une petite caméra qui aide à la visualisation du plan focal et de l’échantillon, matérialisé en réalité augmentée à l’écran. L’opération de mise de point est ainsi facilitée, et offre un gain de temps pour le repérage dans l’espace.

« Cette aisance dans l’utilisation du VHX-7000 permet d’ouvrir le panel d’utilisateurs potentiels amené à utiliser le microscope pour réaliser les observations », note le fabricant.

De plus, la puissance du microscope permet de garantir la reproductibilité des contrôles sans la présence d’un expert. Dans le cadre d’un même projet, ce dernier pourra allouer moins de temps à la préparation des échantillons et des contrôles, au bénéfice du temps qu’il pourra consacrer à l’observation et l’analyse des résultats.

Des applications dans toutes les industries

Micrographie, analyse de contamination, comptage de particules, étude de matériaux anciens, analyse de structures fines, etc. : les applications possibles sont nombreuses et concernent une pluralité de secteurs, tels que la métallurgie, la pharmacie, l’électrotechnique, la microélectronique, l’automobile, l’aéronautique, la recherche publique, l’archéologie ou la police scientifique.

Visitez le site :
www.keyence.fr

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
Bucci Industries France annonce la signature d'un accord avec le groupe italien Marposs, spécialiste mondial des équipements de mesure dimensionnelle pour l'industrie. Avec cet accord, signé le 6 novembre 2019 à Cluses, lors des journées portes- [...]
La division Manufacturing Intelligence de Hexagon lance aujourd'hui la nouvelle machine à mesurer tridimensionnelle (MMT) Leitz Reference BX conçue pour l'industrie des aubes et du verre. Ce système spécialisé combine des technologies phares pou [...]
Infos produits
Avec des plans toujours plus compliqués et des angles de moins en moins droits, il est nécessaire de contrôler davantage de points et les inspections nécessitent davantage de données. Ces grandes quantités de données sont obtenues e [...]
Infos marché
La 11ème édition des rencontres mondiales de l'aéronautique et de l'aérospatial a fermé ses portes le 15 novembre dernier, affichant un bilan très positif. Pour une première en France, à Saclay près de Paris, c'est un [...]
Infos marché
Mesure et métrologie : quel futur ? C’est pour préparer la mutation technologique actuelle qu’à l’initiative du CFM, le groupe de travail Creative Metrology s’est constitué en 2018. Ce guide est une première restitution d [...]