En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Makoto Takagi (2è personne à droite) présente un trieur automatique de pellets de germanium ©Accretech

Accretech, multinationale comptant plus de 3 000 employés dans le monde, appartient au groupe japonais Tokyo Seimitsu, spécialiste de la mesure et des semi-conducteurs.

L'histoire de la société Accretech commence ainsi dans une petite usine locale de Tokyo fabriquant des outils de coupe utilisés dans la fabrication de composants de mitrailleuses, sous la direction de la marine japonaise ! Sous le nom de Tokyo Kiki Seisakusho,  l'entreprise fabrique, après la guerre des objets plus pacifistes, tels que des pots et des bouilloires... L'équipe se reconvertit ensuite dans la fabrication des outils d'usinage pour machines à coudre, technique plus exigeante qui nécessite de fortes compétences. Très vite, elle se met en recherche d'ingénieurs capables de faire évoluer sa technologie d'usinage. C'est l'arrivée de l'un d'eux, Makoto Takagi, qui lui permet de devenir fabricant d’outils d’usinage de précision. Tokyo Kiki fabrique alors pour l'industrie des outils de coupe pour engrenages et des fraises. 

Une histoire japonaise

L'entreprise grandit, et la nouvelle société Tokyo Seimitsu Kogu, fondée en 1949, devient dès 1957 l'un des principaux fabricants de machines de précision au Japon et se diversifie. « Dans les années 1950, les technologies de communication japonaises ont fait de grands progrès grâce au développement des technologies à transistors. En réponse à ces changements, la société a développé de nouveaux produits et a progressivement construit sa présence sur le marché mondial des semi-conducteurs », explique président et CEO Hitoshi Yoshida.

En 1962, la société change à nouveau de nom et devient Tokyo Seimitsu . Elle inscrit ses actions à la Bourse de Tokyo. Elle réalise ensuite une croissance substantielle, portée par le boom économique japonais, tout en surmontant la crise pétrolière, la crise économique dans le secteur des semi-conducteurs et la crise financière provoquée par l’effondrement de Lehman Brothers... 

« Aucun produit industriel ne peut être fabriqué sans mesurer ses dimensions, pour vérifier si une pièce est conforme aux spécifications et si toutes les pièces ont la même forme. C'est pourquoi, dans le monde entier, Accretech apporte à l'industrie une technologie permettant des mesures de très haute précision et à grande vitesse », précise l’entreprise dans un communiqué.  

Une réussite européenne

La réussite d’Accretech repose également sur un partenariat établi avec Zeiss. Il y a 28 ans, les deux principaux acteurs du secteur de la métrologie lançaient une coopération visant à fournir aux marchés japonais et mondiaux les meilleurs produits et services, un partenariat basé sur la complémentarité entre la mesure optique et la mesure de surface, autant que sur une confiance réciproque.

Installée en Europe depuis 30 ans, Accretech Europe est une entreprise d’ingénierie désireuse de surmonter les défis technologiques. Elle emploie 85 personnes de 10 nationalités différentes, prenant en charge plus de 3 000 systèmes fonctionnant 24 heures sur 24 en production chez ses clients. « Le monde évolue très vite. Il entre dans de nouvelles ères technologiques qui sont autant de nouveaux défis stimulants pour une entreprise qui a par ailleurs un grand sens de sa responsabilité humaine et applique des normes sociales élevées pour ses employés et leurs familles », souligne Wolfgang Bonatz, président et CEO d’Accretech Europe.

Des produits sans cesse améliorés

Parmi les produits récents proposés par Accretech, la nouvelle gamme des Surfcom Touch est sortie en septembre 2018 sur le marché européen. Elle offre cinq modèles adaptés à des besoins très différents pour les mesure de surface. Leur particularité ? Ce sont des appareil mobiles et flexibles qui répondent aux besoins aussi bien dans l'atelier que dans la salle de mesure ! La série Surfcom Touch, simple d’utilisation, est compatible avec l'ensemble des paramètres de surface des profils, des rugosités, des ondulations ou des textures.

Rondcom Crest est sorti en 2018. C'est une machine de mesure de circularité / cylindricité de classe mondiale : selon Accretech, Crest a obtenu la plus haute précision jamais atteinte, dépassant celle de Rondcom 65B, qui avait été le plus performant parmi les nombreux modèles de la gamme. Positionné sur le marché de produits aux spécifications similaires, l’équipement est largement utilisé principalement dans les sites de fabrication de pièces automobiles pour mesurer les roulements, les pistons et les blocs-cylindres.

Opt-measure, permet une surveillance multipoint avec son système standard. La multiplication des instruments de mesure optiques avec des améliorations de la précision et de la vitesse contribue à raccourcir les cycles de développement de produits des clients. Au lieu de prélever un échantillon à un taux de 1/100, il est désormais possible de réaliser une inspection à 100% à l'aide d'un instrument de mesure optique dans le même laps de temps, ce qui permet d'améliorer la qualité et la fiabilité des produits. 

ACCTee est un logiciel complet de mesure pour bon nombre de nos machines, de mesure de rugosité de surface / contours et de rondeur. Selon Accretech, la fonctionnalité la plus importante d’ACCTee est son excellente opérabilité. Une série d’opérations de mesure, d’analyse et d’impression des résultats peuvent être effectuées sur un seul document, appelé fonction Document tout-en-un. Toutes les données peuvent être associées lors de leur stockage, ce qui améliore l'efficacité des tâches de mesure et d'analyse.

ATC Run Out Détection System est un appareil de détection de faux-ronds, doté d'un système breveté, capable de détecter une erreur de 5 microns. Appareil sans contact, donc indépendant de la machine-outil, il permet de résoudre les problèmes de qualité et d'éviter les rebuts coûteux. L'ATC empêche les erreurs de process dues aux copeaux dans le mandrin d'outil grâce à des capteurs à courants de Foucault mesurant les écarts de faux-rond jusqu’à 5 μm. L'ATC Run Out Détection System a déjà été vendu à plus de 10 000 exemplaires dans le monde, notamment en Asie et aux Etats-Unis.

 

Visitez le site :
www.accretech.eu

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Créé en 2009, le Prix LNE de la Recherche, vise à récompenser les chercheurs contribuant à la réussite et à la réputation scientifique du Réseau national de la métrologie française qu’il pilote et [...]
Infos marché
Fort d’une demande accrue des industriels (32% de nouveaux exposants), Forum Labo (salon des fournisseurs de matériels et services pour le laboratoire des domaines de la recherche, de l'analyse et du contrôle), une manifestation du CIFL, étend sa surface [...]
La division Manufacturing Intelligence de Hexagon lance aujourd'hui la nouvelle machine à mesurer tridimensionnelle (MMT) Leitz Reference BX conçue pour l'industrie des aubes et du verre. Ce système spécialisé combine des technologies phares pou [...]
Infos produits
Avec des plans toujours plus compliqués et des angles de moins en moins droits, il est nécessaire de contrôler davantage de points et les inspections nécessitent davantage de données. Ces grandes quantités de données sont obtenues e [...]
Infos marché
Grâce à une croissance régulière depuis la dernière décennie, encore accélérée en 2018, le groupe Wika a affiché une croissance de 16 % sur son CA l’année dernière, dont 10 % de croissance or [...]