En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Bruno Lemaire, ministre de l’Économie et des Finances et Philippe Laforge, directeur général d'elm.leblanc

À l’occasion de Bpifrance Inno Génération (Big) et dans le cadre du FrenchFab Tour, elm.leblanc – marque historique sur le marché français du confort thermique – s’est vu décerner, jeudi 10 octobre dernier, le label “Vitrine Industrie du Futur” sous l’égide du ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire et de la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher. Cette distinction, remise à Philippe Laforge, directeur général, par l’Alliance Industrie du Futur (AIF), « souligne le rôle référent et précurseur de l’entreprise dans l’univers de la transformation industrielle française. Un savoir-faire et un esprit d’innovation dans les technologies 4.0 qu’elm.leblanc perpétue depuis plus de 85 ans afin de créer l’usine de demain. »

Au service de la compétitivité et de la satisfaction client

L’usine elm.leblanc de Drancy (93), qui emploie 350 personnes, évolue dans un environnement interne et externe compétitif. Le site se réinvente en permanence pour optimiser sa compétitivité, défendre ses emplois et développer de nouveaux centres de compétences. La renaissance de cette usine s’est construite à travers le développement de technologies digitales, de l’IoT et de la donnée, mises au service de l’amélioration continue et de l’innovation. L’entreprise fonde sa vision de “l’Industrie du Futur” sur l’optimisation permanente de la performance, de la fiabilité et de la qualité de ses produits pour répondre au plus près des attentes de ses clients. Cette philosophie se traduit par la mise en place de réalisations concrètes utilisées au quotidien tels que des véhicules autoguidés, des robots collaboratifs ou encore des solutions digitales.

L’humain au cœur de la démarche

L’approche soutenue par elm.leblanc conjugue outils de transformation numérique et respect de l’individu au sein de l’unité de production. Dans cette industrie du futur, « le renforcement de la place de l’homme au centre de ces dispositifs est pour nous essentiel. En effet, il nous faut accompagner cette mutation par la transformation de nos organisations et de nos systèmes de management. Il s’agit d’un des piliers fondamentaux de notre ADN », déclare Philippe Laforge.

Visitez le site :
www.elmleblanc.fr

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Le Family Office Evolem a annoncé une prise de participation majoritaire au capital de la société RX Solutions, fabricant d’équipements et prestataire de services en tomographie par rayons X. RX Solutions a été créée e [...]
Infos produits
Cette caméra nouvelle génération utilise une méthode innovante pour localiser les fuites coûteuses sur vos sites industriels. Un circuit d’air comprimé moyen perd 30 % de son air à cause des fuites (1). Les économies d& [...]
Infos marché
Le groupe Isovolta, l'un des majors européens dans l'industrie des composites, vient de céder sa filiale française à ICM Industrie, basé à Chassieu, en métropole lyonnaise, spécialisée dans l'usinage de matéria [...]
Infos produits
La société Hexagon Manufacturing Intelligence affirme que 50 % des métiers sont amenés à changer au cours des dix prochaines années, et sera un des acteurs de cette profonde mutation en fournissant à ses clients des technologies in [...]
Infos produits
SKF et son partenaire Boralex, leader sur le marché canadien et premier acteur indépendant de l'éolien terrestre en France, travaillent ensemble au développement d'un nouveau tableau de bord destiné à aider les exploitants de parcs &eacut [...]