En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Désormais de retour à la Porte de Versailles, MESURExpoVISION s'est donné les moyens de ses ambitions : devenir l'événement fédérateur des professionnels de la mesure, du test, de la simulation et des solutions de vision.

Avec 193 exposants et 2 680 visiteurs, le nouveau salon MESURExpoVISION, qui regroupait les salons Mesurexpo et Vision Show, a su fédérer tous les principaux réseaux institutionnels français de la mesure : (ASTE, CETIM, COLLEGE FRANCAIS DE METROLOGIE, RESEAU MESURE VAL D'OISE, SFP, SYMOP).

Les visiteurs de MESURExpoVISION

Ils sont français à 96% et viennent d'Ile de France pour 64% d'entre eux suivi par la région Rhône-Alpes (5%) et la région Centre (4%).

Les cinq principaux secteurs d'activités représentés sont la mesure/instrumentation (16%), les bureaux d'études/services (13%), la recherche/laboratoire (12%), l'aérospatial/aéronautique (11%) et l'automobile (10%).

Leur service dans l'entreprise est la R&D (23%), l'ingénierie (14%), la mesure, métrologie (9%) et les bureaux d'études & méthodes (9%).

Enfin, leurs domaines d'intérêts se tournaient principalement vers les capteurs (11%), l'acquisition des données (10%) et la métrologie/instrumentation générale (8%).

580 visiteurs ont assisté aux conférences soit plus d'1 visiteur sur 5

Le Contrôle Non Destructif à l'honneur :

Le CETIM a organisé un cycle de conférences, « Le CND : état de l'art et applications industrielles », autour de quatre thèmes : tomographie, ultrasons, multiéléments et automatisation des CND suivies par près de 60 personnes.

Sur l'espace d'animations, le CETIM a proposé deux démonstrations : 

  • Illustration de l'utilisation des outils de simulation dans l'élaboration de contrôle ultrasonore.
  • Mise en œuvre de deux méthodes innovantes et complémentaires de contrôle de soudure par ultrasons. 

La Journée « Mesure, lasers et applications » organisée par la Société Française de Physique en partenariat avec la Fédération Française des Sociétés Scientifiques (F2S) ont accueilli 100 personnes, 

La Demi-journée « Nanosciences et valorisation » organisée par le Centre de Compétence Nanosciences Ile-de-France (C'Nano IdF) face à un auditoire de 100 personnes, 

Les deux demi-journées sur le CEM (Comptabilité Electro Magnétique) organisée par le Bureau Veritas LCIE sur les Réseaux très haut débit fixes et mobiles et la Règlementation et évolution normative ont été suivies par 50 personnes.

Le colloque Astelab « Le rôle de l'expérimentation dans la maturité des produits » organisé par ASTE a rassemblé 80 participants

Les entreprises récompensées pour leurs innovations

Le Prix Yves Rocard de la SFP a été décerné le mardi 1er juin à l'équipe Patrick Alnot (1), Christophe Duret (2), Michel Hehn (1), Christophe Nicot (2) et Alain Schuhl (1) pour leur invention et le développement technologique d'« Une nouvelle génération de capteurs magnétiques pour l'ASB de la société SNR ». Avec une production de 100 millions d'exemplaires, ce dispositif de 1ère génération basé sur un capteur magnétique à effet Hall permet de mesurer la vitesse de rotation de roues sans contact. L'invention de Patrick Alnot et coll. protégée par deux brevets concerne une nouvelle génération de capteurs magnétiques basés sur la magnétorésistance à effet tunnel (TMR) que la société SNR développe industriellement. Les capteurs TMR ont une consommation électrique plus faible, une plus grande sensibilité, un meilleur rapport signal sur bruit, une plage en température plus importante s'étendant jusqu'à 150°C.

(1) Université Henri Poincaré, Nancy I

(2) SNR Roulements, Annecy

Le Prix jeune chercheur Daniel Guinier de la SFP a été remis le mercredi 2 juin à Emmanuelle Gouillart pour ses travaux de thèse sur le mélange chaotique effectués au CEA (DSM) et à l'Imperial College, sous la direction d'Olivier Dauchot et Jean-Luc Thiffeault dans le cadre d'un contrat Cifre Saint-Gobain, en collaboration avec Saint-Gobain Recherche.

Le Prix d'Instrumentation de la Division de Chimie Physique de la SCF et de la SFP a distingué le Jeudi 3 juin Christophe Pécheyran de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour pour le Développement et applications de l'ablation laser en régime femtoseconde (10-15 s), haute cadence de tir ( (10 KHz) et balayage rapide du faisceau pour l'analyse directe des éléments traces par spectrométrie ICPMS (spectrométrie de masse à plasma induit).

Visitez le site :
www.mesurexpovision.com

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Créé en 2009, le Prix LNE de la Recherche, vise à récompenser les chercheurs contribuant à la réussite et à la réputation scientifique du Réseau national de la métrologie française qu’il pilote et [...]
Infos marché
Fort d’une demande accrue des industriels (32% de nouveaux exposants), Forum Labo (salon des fournisseurs de matériels et services pour le laboratoire des domaines de la recherche, de l'analyse et du contrôle), une manifestation du CIFL, étend sa surface [...]
Infos produits
Bucci Industries France annonce la signature d'un accord avec le groupe italien Marposs, spécialiste mondial des équipements de mesure dimensionnelle pour l'industrie. Avec cet accord, signé le 6 novembre 2019 à Cluses, lors des journées portes- [...]
La division Manufacturing Intelligence de Hexagon lance aujourd'hui la nouvelle machine à mesurer tridimensionnelle (MMT) Leitz Reference BX conçue pour l'industrie des aubes et du verre. Ce système spécialisé combine des technologies phares pou [...]
Infos produits
Avec des plans toujours plus compliqués et des angles de moins en moins droits, il est nécessaire de contrôler davantage de points et les inspections nécessitent davantage de données. Ces grandes quantités de données sont obtenues e [...]