En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos produits

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par

NI présente un système de test, d'expérimentation et de prototypage des nouvelles technologies d'accès sans fil LTE Unlicensed (LTE-U) et/ou License Assisted Access (LAA). Aujourd’hui, les normes LTE-U et LAA sont nécessaires pour améliorer la 4G et faciliter la transition vers la 5G.

Ce banc d'essai temps réel inclut une couche physique LTE basée FPGA dans le code source, de sorte que différents scénarios LTE-U et LAA puissent être testés, évalués et potentiellement enrichis pour estimer les performances et augmenter les débits de données de systèmes reposant sur les infrastructures LTE et 802.11 existantes.

Étant donné que les normes LTE-U et LAA utilisent une bande ISM 5,9 GHz non soumise à licence pour étendre le spectre cellulaire, les appareils compatibles avec le LTE-U et le LAA doivent "partager" le spectre avec les équipements WiFi de type 802.11a et 802.11ac. Le groupe de spécifications techniques du projet 3GPP s'intéresse particulièrement à la norme LAA car, contrairement au LTE-U qui est soumis à la réglementation locale de chaque pays en matière de spectre, le LAA est applicable à l'échelle mondiale.

Reposant sur la radio logicielle NI USRP RIO et sur la suite LabVIEW Communications System Design, le banc d'essai NI est un système prêt à l'emploi composé des éléments suivants :

- Suite LabVIEW Communications System Design

- Framework d'applications LTE sous LabVIEW Communications

- Logiciel configurable de référence LTE-U et LAA

- Deux radios logicielles USRP-2953R basées FPGA.

« Plusieurs suggestions ont été incluses au standard 3GPP proposé pour minimiser les interférences avec les utilisateurs de bandes non soumises à licence », explique James Kimery, Directeur du service Recherche RF et Radio logicielle chez NI. « Bien entendu, il est nécessaire de mener les phases de prototypage et de test avec grande application pour faciliter l'adoption d'une nouvelle norme. Le banc d'essai LTE-U/LAA de NI permettra aux chercheurs d'évaluer l'impact de cette nouvelle norme dans des conditions de test spécifiques. »

Visitez le site :
www.ni.com/white-paper/53044/en

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Quand on est un fabricant de solutions d'automatisation de process, on dispose de nombreuses options pour tester de nouveaux produits. Toutefois, ces tests sont rarement effectués au début de la phase de développement dans des conditions réelles, d [...]
Infos marché
Huawei et Leica Camera AG ont approfondi leur collaboration stratégique en créant un centre de recherche et d’innovation exploité en commun, le Max Berek Innovation Lab. Ce projet intervient sept mois après l’annonce publique de leur parten [...]
Infos marché
Le Leti rejoint cet écosystème qui doit permettre aux intégrateurs de composants une évolution facilitée et à moindre coût sur les phases de conception à la demande de circuits innovants, spécifiquement sur les technol [...]
Infos produits
Le Hydrostatic Leveling System CHLS4 capacitif de Micro-Epsilon est un système de mesure hautement précis appliqué entre autres sur les accélérateurs de particules. Le système fonctionne selon le principe du niveau à eau et sert au [...]
Infos marché
Après une étude détaillée du marché et de la concurrence, la société de consulting américaine Frost & Sullivan a conclu qu'Endress+Hauser était plus performant avec ses clients que les autres fournisseurs dans le [...]