En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures
Infos marché

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Douglas K. Woods, président de l’AMT, et Jochen Koeckler, PDG de Deutsche Messe, ont inauguré IMTS 2018. Le partenariat entre AMT et Hannover Messe USA a permis d’obtenir des résultats records.

Une industrie en pleine mutation a permis à la 32e édition du salon IMTS de battre tous les records : record d’inscription avec 129 415 visiteurs, record de l’espace d’exposition avec 132 000 m², record du nombre d’exposants avec 2 563 sociétés représentées. L’IMTS 2018 a eu lieu du 10 au 15 septembre au McCormick Place de Chicago. « La connectivité, la transformation numérique de la fabrication, de l’automatisation, de la fabrication additive et une économie forte ont généré des chiffres records à l’IMTS 2018, déclare Peter R. Eelman, vice-président des expositions et du développement commercial de l’AMT. La numérisation est entrée en collision avec une industrie manufacturière robuste pour créer notre salon le plus dynamique à ce jour ». Historiquement, les années entre les IMTS ont conduit à des améliorations progressives de la machine, qui atteignent désormais des limites physiques. « La rapidité du changement est devenue différente », observe Tim Shinbara – vice-président AMT – technologie de fabrication.

Un salon en pleine expansion

Parmi les domaines de croissance notables de l’IMTS 2018, citons le pavillon de la fabrication additive qui a réuni 51 exposants, un partenariat solide avec Hannover Messe USA et ses quatre salons co-implantés avec 510 exposants.

« IMTS a connu un degré de collaboration sans précédent entre les exposants pour développer la fabrication additive, l’automatisation et les systèmes connectés », explique Peter Eelman. À titre d’exemple, il évoque l’opération entre 3D Systems et GF Machining, avec son système d’impression 3D en métal DMP Factory 500 dévoilé au public le premier jour du salon.

Scott Harms, fondateur et président de MetalQuest Unlimited, participe au salon IMTS depuis 1996. Après trois jours sur le salon, il travaillait sur des devis pour un robot de chargement / déchargement, une CMM d’atelier avec un package d’automatisation, un logiciel de planification et une technologie d’usine intelligente « Il y a tellement de façons d’adapter l’automatisation qui peuvent rendre notre exploitation plus efficace, et elles sont toutes présentes à l’IMTS 2018, explique Scott Harms, qui est venu avec une équipe de 11 personnes. Nous avons passé plus de temps au salon cette année et ce n’est toujours pas suffisant. La technologie est à son plus haut niveau. »

« Les machines que vous voyez à IMTS 2018 évoluent à la vitesse de la technologie numérique. Ils sont capables de prendre des fichiers et de créer quelque chose que vous avez imaginé », explique John B. Rogers, Jr., PDG et cofondateur de LM Industries. Le slogan de IMTS 2018 le dit le mieux : “Où les rêves et la réalité se rencontrent”. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé une entreprise de fabrication de véhicules comme Local Motors, où nous pourrions y réfléchir, les imprimer et les déployer. » Olli, la navette autonome imprimée en 3D, a fourni plus de 1.400 trajets à IMTS 2018.

Deux centres des technologies émergentes

Avec la technologie numérique, le rythme des changements rend difficile toute compréhension des possibilités. L’IMTS 2018 a directement abordé cette question avec le Centre de technologie émergente (ETC) d’AMT sur la transformation numérique, qui comprenait des démonstrations de l’impact de la nouvelle science sur la fabrication.
L’IMTS 2018 sera considéré comme l’année de la transformation numérique, comme en témoigne une cellule automatisée reliant un CNC Hurco, un bras Universal Robot et un Coordinate Measuring Machine Hexagon utilisant le standard MTConnect.

« MTConnect est la pierre angulaire de systèmes intelligents et de la prise de décision basée sur les données plutôt que sur l’instinct », explique Peter Eelman. Au lieu de demander : “Qu’est-ce qu’un système connecté ?”, les visiteurs disent maintenant aux exposants : “Vos systèmes utilisent MTConnect, non ?” ».
Paul Gray, directeur R & D de Hurco, note que la seule connexion requise entre les machines est un câble Ethernet. « La connectivité simple et la communication logicielle permettent de surmonter un obstacle majeur pour les ateliers qui se concentrent sur les pièces à forte mixité, à faible volume et même personnalisées », explique-t-il.

Les avancées de la fabrication additive

« La fabrication additive est l’une des technologies les plus révolutionnaires jamais introduites à l’IMTS, et cela se reflète dans le centre des technologies émergentes, qui se concentre sur la fabrication additive », explique Peter Eelman.
Pour montrer sa rapidité et sa polyvalence, Oak Ridge National Laboratory a créé une démonstration « une matrice en un jour » qui comportait quatre étapes de développement : l’impression de la matrice chez Lincoln Electric, l’usinage de la matrice imprimée chez Mazak, le moulage d’une partie de la matrice à l’IACMI et l’impression laser 3D de la pièce chez Quality Vision International.

« Traditionnellement, il faut au moins six semaines pour fabriquer des moules, et cela coûte des dizaines de milliers de dollars, a déclaré Lonnie Love, chef de groupe en robotique et automatisation au laboratoire national d’Oak Ridge. Nous démontrons chaque jour la capacité de passer de la production numérique à la production réelle en moins de 10 heures. Cette technologie a des utilisations pratiques que les fabricants peuvent utiliser maintenant. »

La fabrication additive croît de façon exponentielle

De nombreuses sociétés ont choisi IMTS 2018 pour présenter leurs systèmes de fabrication additive à haut volume, notamment HP et EOS. Stephen Nigro, président de 3D Printing, a présenté l’imprimante HP Metal Jet. Conçue pour la production à grand volume, l’imprimante HP Metal Jet est 50 fois plus productive que toute autre impression à jet de liant ou laser. EOS a lancé le système M 300-4, un système d’impression 3D en métal multi laser conçu pour la fabrication additive industrielle numérique.

Plus que toute autre technologie chez IMTS, la fabrication additive représente l’occasion pour les petites entreprises et les start-up, américaines et étrangères, de se faire connaître auprès d’un large public et de développer leurs rêves.

Austin Kron, directeur du développement commercial pour la société primo exposante BeAM Machines Inc., Strasbourg, France, estime que la fabrication additive continuera à générer de la création et de la croissance au fur et à mesure de son industrialisation, répondant aux niveaux de production requis par la fabrication.
« Chaque bâtiment de McCormick Place était doté de la technologie de fabrication additive, explique Peter Eelman. Il y a quatre ans, lorsque nous avons produit le véhicule Strati sur le salon, la technologie à grande échelle était une nouveauté. Lors de l’IMTS 2018, la technologie faisait partie des processus de fabrication utilisés pour produire des éléments du décor de la scénographie d’IMTS. »

Légende: Douglas K. Woods, président de l’AMT, et Jochen Koeckler, PDG de Deutsche Messe, ont inauguré IMTS 2018. Le partenariat solide entre AMT et HANNOVER MESSE USA a permis d’obtenir des résultats records à IMTS 2018.

Visitez le site :
www.imts.com

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos marché
Le contrôle santé des structures, plus connu sous son acronyme SHM, pour Structural Health Monitoring, consiste à intégrer des capteurs et des algorithmes dans une structure pour suivre son état de santé. Les enjeux du SHM sont à la [...]
Infos produits
Les émetteurs sans fil de Mitutoyo U-wave fit ont été spécialement conçus pour se placer sur la face arrière des pieds à coulisse et des micromètres permettant ainsi une manipulation aisée de l’opérateur. [...]
Infos marché
Dans le secteur médical, le groupe Emitech s’adresse aux fabricants, importateurs et distributeurs de dispositifs médicaux, de matériels de laboratoire et d’équipements paramédicaux, qui font l’objet de réglementations s [...]
Infos marché
L’atelier-école ECND Academy a été créé pour répondre à un besoin de formation des individus exprimé par les industriels et faire face à une pénurie annoncée de compétences et de méth [...]
Paessler AG, l’éditeur de la solution de supervision réseau de référence PRTG Network Monitor, et Sigfox, le premier fournisseur mondial d’une solution de connectivité dédiée à l’Internet des Objets (IoT), [...]