En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous permettre de conserver votre identification et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Accepter Refuser

RECHERCHER SUR LE SITE
TOUTES LES RUBRIQUES
MESURES
CND
OPTIQUE
AUTOMATISMES
MANAGEMENT
DOSSIERS
A-LA-UNE
AGENDA
A lA UNE
INFOS MARCHE
INFOS PRODUITS
ARCHIVES
Revue Contrôles Essais Mesures

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Par
Légende de la photo : Michaël Pereira devant la soufflerie aérodynamique du laboratoire DynFluid ©Arts et Métiers

Arts et Métiers entend faire de la soufflerie du laboratoire DynFluid, implantée sur le campus de Paris, le leader académique dans l’aérodynamique d’ici cinq ans. Une ambition qui passe par la rénovation des locaux, le développement de moyens de métrologie de pointe et l’ouverture à de nouveaux domaines de recherche.

Michaël Pereira a été nommé responsable du site aérodynamique du laboratoire Dynfluid – Campus Arts et Métiers de Paris en janvier dernier. Ce jeune physicien de 27 ans a pour mission d’ancrer un équipement construit en 1952 dans l’industrie 4.0. Une nouvelle dynamique qui implique de renforcer la recherche dans les domaines de la transition énergétique et des transports, pour lesquels les compétences de la soufflerie sont reconnues, tout en développant les moyens de métrologie et en s’ouvrant à d’autres thématiques comme les drones et la physique du sport.

La complémentarité des compétences (théoriques, numériques et expérimentales) réunies autour de la soufflerie permet au laboratoire DynFluid d’intervenir sur toute la chaîne de recherche et d’innovation, et de répondre aux défis industriels actuels. La soufflerie est mobilisée pour des travaux sur l’automobile, l’aviation, les immeubles de grande hauteur, les éoliennes, les capteurs solaires, … Elle travaille en étroite collaboration avec des industriels comme PSA, Renault, Dassault, ou encore Safran.

La seule soufflerie à circuit fermé de cette envergure à Paris

La soufflerie du campus de Paris des Arts et Métiers est une soufflerie fermée, équipée d’un ventilateur d’un diamètre de 3 mètres, piloté par un variateur et un moteur de 120 kW. L’écoulement dans la veine d’essai principale peut atteindre 40 mètres par seconde. « Nous sommes riches de savoirs et de savoir-faire, ce qui nous confère une image d’excellence dans le monde industriel et la communauté scientifique », déclare Michaël Pereira.

La soufflerie est rattachée à l’équipe ETE de DynFluid, un laboratoire en cotutelle Arts et Métiers / Conservatoire national des Arts et Métiers. Il mène des travaux de recherche allant de l’hydrodynamique, à l’aérodynamique en passant par l’acoustique, avec des applications dans de nombreux secteurs (aéronautique, aérospatial, automobile, naval, bâtiment, sport, santé, turbomachine, etc.). Il développe des méthodes numériques originales pour simuler des écoulements (le plus souvent en régime compressible) et des phénomènes aéroacoustiques, ou analyser leurs instabilités et met en œuvre ces méthodes dans le cadre de programmes de recherche nationaux ou internationaux. Les travaux du laboratoire contribuent à améliorer les performances des avions, fusées, véhicules terrestres et installations industrielles, avec pour objectif de préserver l’environnement par la diminution de la consommation d’énergie ou de l’émission des gaz à effet de serre et la réduction des nuisances sonores.

En 2022, la soufflerie aérodynamique fêtera ses 70 ans. Elle dispose d’une collection unique de maquettes d’éoliennes, d’avions ou encore de voitures (dont celle de la Citroën DS originale). « Je suis sensible à cette histoire et je souhaite que nous nous inscrivions dans la continuité de cette démarche d’innovation en participant à la nouvelle révolution industrielle », ajoute Michaël Pereira.

Visitez le site :
https://artsetmetiers.fr/

Note moyenne de l'article

Cet article vous a-t-il plu ?
Donnez une note de 1 à 5 étoiles

Infos produits
ESPI annonce la reconduite du partenariat avec le constructeur de machines-outils de haute précision Bumotec, à l’occasion du salon EPHJ 2019 (qui se tiendra du 18 au 21 juin 2019 à Genève). Les deux entreprises affichent une collaboration &eacut [...]
Infos produits
Le 3D Experience Forum ouvre ses portes à Paris ce 21 mai, un événement placé sous le signe de la "Renaissance de l'Industrie". Selon Dassault Systèmes cette "Renaissance" est celle qui remet en question tous les secteurs industriels et soci&eac [...]
Infos produits
Du 16 au 21 septembre 2019, les fournisseurs de technologies de production venant du monde entier tiendront salon à EMO Hanovre 2019. Sous le thème "smart technologies driving tomorrow’s production!", le salon phare des technologies d’usinage des m&eacut [...]
Infos marché
Le conseil d’administration de l’Institut de Soudure a nommé, à compter du 25 avril 2019, Antoine Legros président du groupe institut de soudure en remplacement de Sylvain de Lescazes qui a fait valoir ses droits à la retraite. Antoine Legr [...]
Infos produits
Dans le cadre de son programme annuel de journées techniques, le Collège français de Métrologie, en collaboration avec le CETIM, propose une journée sur un sujet d’actualité et en évolution : la mesure des états de sur [...]